Droit devant.

Publié le par Manu Manu

Mais où vont les nuages quand ton regard s'éteind,

Que tes yeux se voilent ? Au Sud, comme une femme,

De pôle en pôle, comme à la ronde : la Mer s'étend.

Le sental et le musc, les couilles rétractées,

Dans un ultime soupir, j'ai souillé ton corps

Fait briller ton âme et inversé tous les axes,

Imité les accents à l'amertume sucrée...

Du bout de ma langue apercevoir ton âme

Lui voler une larme... Elle se détournera...

Tant de fois je l'ai vu faire, l'attraper ailleurs,

Je suis l'ours sur un bloc de glace, à la dérive...

Publié dans Boomerang

Commenter cet article