De brume et de sable.

Publié le par Manu Manu

J'ai pas touché à d'autres friches que ton coeur

Et ses limites, pas pu noyer d'autres pierres,

Ni étrangler d'autres vers, distiller la peur...

Regards arides, le temps passe sous les dunes,

D'autres palais, d'autres colosses : s'enfoncent...

Tout rejaillit et remonte, la bile comme

Les larmes et les pierres, les rires et les vagues

Le temps de cligner de l'oeil, piquer du nez : une

Seconde. Unique. Et suspendue à l'autre : une

Autre encore : pousse, tire, bascule, la chasse et fuit.

Le temps d'ouvrir les yeux, relever la tête,

Les friches en suspens, entrelacs de roches,

Tout a changé, rien n'est plus, ou le contraire,

Négatif inversé, neutrons pachydermiques,

Nos corps emmêlés parcourent l'Atlantique.

 

Publié dans Boomerang

Commenter cet article