Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

En son temps...

Ils avaient tant marché que leurs semelles étaient de cornes, Leurs sourires édentés ne s'offraient plus Qu'aux rayons qui leurs brûlaient la gueule Et de cette marées puante faîtes d'hommes et d'enfants Montait un murmure, une litanie. On pouvait voir...

Lire la suite