Le masque et les cordes.

Publié le par Manu Manu

Entre deux métastases de ton extase, 

Cancers de nos peurs où se frolent nos angoisses.

Pour jaillir en lumières et ne plus voir le jour

L'aveugler, je pourrai bien longtemps encore

Chercher, toucher, montrer ; monter dessus higher

Encore : je le ferai. Tenir sa main, voir

Naître en aurores des Rêves disparaissant sous

Sa Lune, ne trembler : qu'après... A bout, essoufflés...

Le sang, sous les joues : alors... Et le coeur : ailleurs...

Où : tout bouillonne et jaillit, en cascades pour

Des retours, des reprises : dévoilées, derrière

Dévoyé... Le jour : transports. Fantômes, tout recommence...


Publié dans Boomerang

Commenter cet article