Comme avant.

Publié le par Manu Manu

Tout tourne et c'est tant mieux aux loins les coeurs afflux.
Un beau cercle sans rien au milieu. Du tout.
Au beau milieu de tout ce rien il y avait
Du temps à prendre du bois à fendre et puis
S'en aller comme avant au delà du cercle
Il n'y a rien qui ne puisse en sortir, entre autre
Tant d'autres moeurs, qui viennent et passent par là
Histoire de voir, histoire de sentir l'eau
Derrière toi rien ne s'écrit avec moi
A l'intention de ceux qui n'en n'ont pas à nous
Donner.

Publié dans Post Meridium

Commenter cet article