Tout vient à point.

Publié le par Manu Manu

Nous n'aurons plus rien,
Le souffle, et toute cette candeur, cela
Sera parti, envolé, en fumées suaves,
Apres et piquantes car nous ne comprendrons que
Ce qui fustigera nos yeux, nos narines et puis
Tout partira, nous n'aurons
Plus rien.
Ce sera étrange au début du moins
Car ils ne saisiront pas tous
L'endroit ou le sens inverse tout sera
Noyé dans le mauvais vin
Au début, du moins, puis
Nous n'aurons plus rien
Certains, au milieu de ces nuages, ne voient
Pas et pour tant tout y est pour que tout soit
Fini, pas achevé, juste disparu, si cela
A déjà existé.

Publié dans Les chants du temps.

Commenter cet article