A l'arbre

Publié le par Manu

Le sol tourne tout en bas

Puisque ébahis j'en suis,

Il ne me reste qu'un pas

Un pas, la chute, si on

Regarde mon corps : convulsions

La trique, la merde, face bleue de con

Je tremble, plus d'amis plus de frère

Oh, merde ! Je saute

La corde au cou

J'en peux plus j'en suis au bout !

Pendaison, terminaison,

Craquements.

Vertèbres.

Cervicales.

Branche.

Corde.

Tout souffre.

Crier? Je ne puis...

La langue au vent je m'enfuis,

Mes pieds pour l'instant tremblants,

Me porteront.

Determination,

Qui me pousse, le coup de pouce

Pour embrasser la mort

Juste trébucher, sauter, s'envoler

Mille et une manières,

Défaire tous les noeuds, n'en faire qu'un

Coulant dans les lignes de ma chair

Traçant la tresse dans ma pomme

M'offrant l'enfer me délivrant des Hommes

Je saute de la branche

Pas comme le singe qui évolue

Mais comme l'humain qui s'est pendu.

 

 

 

                                                                                                                       28.11.03 

Publié dans Ante Meridium

Commenter cet article