Mise au pas

Publié le par Manu Manu

Enroule ta merde en rubans, avale ta mère et
Crache ses dents, comme un saint suaire vendu à Turin
Pute du Cochinchine, de Ceylan, aux Hébrides…
Tout ou rien avec l’eau du bain un bébé au
Frigo : glace à la viande, glace à la vie, approche.
Plus les os : bâtonnets ; tout passe. De paille et de
Merde : matière ici fissile cependant.
Nobles en suspension ; lie aux aboies : farces.
Grotesques et le ventre plein ; visions, Berlu,
Ils marchent radieux de naïveté : débiles.
Les autres ne feront pas non plus la guerre
Attendue pour sauver le peuple mais personne
Ne veut être le peuple : bien trop misérable.

Publié dans Post Meridium

Commenter cet article