Open/Close

Publié le par Manu Manu

Qu'est venu faire ma bouche au bout de ma main ?
Ce flot du cerveau à mes doigts s'écoule, non ?
Littanie qui parfois apparait, loghorée...
Ejac faciale par mes doigts à vos yeux flous
Intrusion de verbes contondants, vieilles peurs
Alexandrins pouacres et puants, malades ?
Et pourtant tout tient d' la bouche vers le Monde
Ouverture à la Lune et aux cieux, matières
En suspens, et vies qui n'attendent que d'être
Aux détours d'un regard, aux galbes des hanches
D'une main secrête et tout disparait encore...
Ces villes et contrées ces chasses viles et
Mort-nées. Tout n'y est que rencontres et fuites
Passes et esquives exquises usures d'un temps
Trop court trop creux trop lourd trop pieux trop sourd trop peu.

Publié dans Post Meridium

Commenter cet article