Dans mon royaume

Publié le par Manu Manu

Le calme revenu, l'orage passé,

Je regardais l'éléctricité qui glissait

Sous les suttures laissées sur ma peau.

De mes pupilles brûlées s'échappa alors

Un mince fil d'une fumée noire.

Au déséspoir je ne laissais pas place

Au contraire je lui laisserai la mienne

Au ciel je prendrai la sienne.

Mais borgne au-delà de l'espoir

Lorsque d'un nuage se laissa choir

Une fille. La fée, une de celle qui glisse

Et se faufile, passant sous les chairs,

Brûlant le coeur, coupant les bouts.

Alors je me tus, contemplant ma main

Edentée et cramoisie, mes yeux

Coagulés au cil racornis

La foudre est tombée

C'est avec moi qu'elle est partie.

Publié dans Ante Meridium

Commenter cet article